Présentation

Interclass' sur France Inter

Rendez-vous le dimanche 16 août à 15h sur France Inter pour découvrir l'émission Interclass' réalisée par les élèves du lycée Gallieni à Toulouse avec la collaboration active de quatre étudiants de l'EJT. 

L'Ecole de Journalisme de Toulouse est partenaire des équipes de France Inter et du CLEMI pour mener à bien, avec des élèves du lycée Gallieni à Toulouse, un projet Interclass'. Né en 2015, ce dispositif pédagogique poursuit un objectif : initier collégiens et lycéens, encadrés par des professionnels de France Inter, aux reportages radiophoniques pour éduquer aux médias et à l'information. La première rencontre a eu lieu en octobre, dans les locaux du lycée Gallieni, entre nos élèves de deuxième année, les lycéens participants et les journalistes de France Inter.

Diffusion le dimanche 16 août à 15h.

 

 

3 questions à...

Nathalie Pecqueron, professeure de lettres et d’histoire au lycée Gallieni et référente du projet Interclass'

Qu’a apporté le projet Interclass’ à vos élèves ?

Ils ont découvert un métier qu’ils ne connaissaient pas, celui de journaliste. Par les interviews qu’ils ont dû mener, ils sont entrés en contact avec des chercheurs, des producteurs… Des milieux qui leur sont étrangers. Travailler en équipe et avec des partenaires extérieurs, c’était nouveau pour eux. Tout cela leur a permis de progresser dans l’ouverture aux autres et dans leurs compétences orales. Le jour de l’enregistrement, certains ont dû répéter jusqu’à dix fois leur texte quand ils étaient face au micro. En classe, j’en aurais été incapable. Toutes ces compétences leur seront utiles dans leur vie future. Cette année, ils se sont vraiment surpassés, ils se sont mis en danger. 

Sur le plan journalistique, qu’ont-ils retenus ? 

Une chose m’a marquée en cours d’histoire, lorsqu’on étudiait des textes : la recherche de la source, de l’information. Immédiatement, ils regardaient d’où venait le texte, qui l'avait écrit. Auparavant, ils ne le faisaient jamais. Cela leur a permis de mieux comprendre le message. Ils passent moins à côté du sens. Interclass’ a créé chez eux certains automatismes. 

Un tel projet est-il important pour un établissement comme le lycée Gallieni ? 

Le lycée Gallieni a mauvaise réputation et il accueille un public difficile. J’essaie vraiment de les pousser, de les ouvrir à la culture, c’est essentiel. Un tel projet leur permet de découvrir de nouveaux univers.

 

Témoignages

Mattéo Pradel, 18 ans, en première Mécanique poids lourd au lycée Gallieni, l’un des 18 élèves à avoir participé au projet Interclass’ 

« On nous a demandé en début d'année si l'on était intéressé par le projet. J’ai voulu y participer  pour me mettre en danger et apprendre à parler en public. Je suis bègue depuis mes huit ans. Cette année m’a apporté de la confiance en moi. Nous avons dû travailler en groupe, nous sommes aussi sortis du lycée pour faire des interviews, rencontrer des personnes totalement extérieures. Le jour de l’enregistrement, j’étais comme les autres, devant un micro. Forcément, c’était un peu différent, mais j’ai quand même essayé de parler. Par contre, pour être honnête, j’avoue que malgré toutes ces séances cela ne m’a pas incité à suivre l’actualité ou à écouter la radio. » 

 

Retrouvez chaque semaine jusqu'à la diffusion de l'émission les témoignages des participants.

 

 

 

Concours 2020

LES RÉSULTATS SERONT COMMUNIQUÉS

MARDI 30 JUIN À PARTIR DE 14H

 

TAXE D'APPRENTISSAGE

L'EJT est habilitée à recevoir le versement du solde de la taxe d'apprentissage 2020.

Vous pouvez conforter le développement de l'école en nous attribuant une partie de celui-ci.

Un bordereau prévu à cet effet est à votre disposition à la rubrique "Apprentissage".

Pour toute information concernant l'utilisation des fonds, vous pouvez joindre la direction à l'adresse suivante: pierre.ginabat@ejtprod.fr

Au nom de tous les étudiants, nous vous remercions de votre soutien.

 

 

Information à l'attention des candidat(e)s au concours d'entrée de l'EJT

En raison de la situation sanitaire et après avoir pris connaissance des dernières annonces du président de la République quant au confinement et à son évolution prévisible à ce jour, les modalités du concours d'entrée de l'EJT évoluent.

Les épreuves écrites en présentiel, initialement programmées le lundi 25 mai, sont annulées. Elles sont remplacées par une procédure d'examen de dossier comportant une partie administrative, une seconde justifiant de votre parcours scolaire et quatre épreuves écrites.

L'oral est maintenu pour tous les candidats. Il se déroulera sous forme de visioconférence.

Vous pouvez vous inscrire à l'adresse suivante:

http://inscription-concours-ejt.fr/

Pour plus d'informations, consulter la page "Concours 2020"

........................................................

L’École de journalisme de Toulouse est un établissement associatif d’enseignement supérieur. Sa formation est agréée par les organismes paritaires de la presse depuis novembre 2000, et par l’État en septembre 2012, permettant ainsi d’accueillir les étudiants boursiers.

Depuis la rentrée 2016, l'EjT propose, en parallèle de la formation initiale, la formation par apprentissage en 2ème et 3ème année pour les candidats qui bénéficieront du statut d'apprenti au sein d'une entreprise de presse. Cette formation en alternance est gratuite pour le jeune (moins de 30 ans) salarié de l'entreprise. (Voir onglet "apprentissage")

Une école à vocation professionnelle...

L’EjT forme des jeunes au métier de journaliste dans la presse quotidienne régionale et nationale, dans les périodiques et les médias audio-visuels et internet.
La formation se déroule sur une période de 19 mois d’école et de 6 mois de stage dans les entreprises de presse (2 mois par année). Le premier stage de 2 mois, rémunéré à hauteur du SMIC, est effectué en presse quotidienne régionale.
La priorité est donnée à la découverte des techniques éditoriales en première année, complétée par des enseignements de culture générale ; à l’enseignement pratique et à des spécialisations en seconde année; enfin, à des productions en temps réel de magazines (écrit, radio, télé, web) en troisième année.

...avec des résultats tangibles !

Les 1000 diplômés sortis depuis 1993, assurent des postes de rédacteurs, secrétaires de rédaction, maquettistes ou photographes en presse; de rédacteurs ou d'éditeurs en agence; de rédacteurs et présentateurs en radio; de rédacteurs, présentateurs, JRI, documentaristes en télévision; de rédacteurs web. 
Depuis une dizaine d'années, l'EjT se distingue lors de l'attribution de prix à l'occasion de concours organisés par les médias à l'attention des écoles reconnues. 

Diplôme d'école reconnue

La formation est sanctionnée par un diplôme de fin d’études délivré par l’École de journalisme de Toulouse, après la soutenance d'un mémoire, et la réalisation de stages pré-professionnels qui donnent très souvent lieu à des contrats de travail (CDD et CDI), comme le prouvent les situations professionnelles des dernières promotions diplômées.
 

 

 

Diplôme agréé par la profession.
École reconnue par l'État et enregistrée par la Commission nationale de certification professionnelle